RETOUR SUR: une rencontre départementale des Conseils Citoyens à la Préfecture.

« Faire entendre la parole des Conseils Citoyens »

Crées en 2014 par la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine (loi Lamy), les Conseils Citoyens sont un dispositif encore mal ou peu connu du grand public. Leur mise en place dans l’ensemble des quartiers prioritaires du territoire national permet de conforter les dynamiques citoyennes existantes et de garantir les conditions nécessaires aux mobilisations citoyennes, en favorisant l’expertise partagée, en garantissant la place des habitants dans toutes les instances de pilotage, en créant un espace de propositions et d’initiatives à partir des besoins des habitants. C’est dans le cadre d’une dynamisation de ces Conseils Citoyens qu’une rencontre a eu lieu le 06 octobre dernier dans les grands salons de la Préfecture de Périgueux avec la présence des cinq instances départementales (Coulounieix-Chamiers, Boucle de l’Isle, Bergerac Nord, Bergerac Deux-Rives et Bergerac Sud).

wp_20161006_002

Au programme de cette journée des ateliers favorisant la participation et l’expression des conseillers autour de quatre grandes thématiques :

  • Le cadre de vie
  • La réussite éducative
  • L’emploi
  • Le fonctionnement, la participation & la gouvernance

Le mois de Septembre a été l’occasion de récolter, en amont de cette journée, de capitaliser plusieurs éléments sur ces thématiques afin d’en ressortir des point de réussite, des freins et des propositions d’actions, des perspectives pour aller de l’avant et faire évoluer ces instances. La Fabrique était d’ailleurs positionnée sur l’animation de ces différents temps de rencontres

Temps de discussion et d’échange convivial entre les Conseils Citoyens de Chamiers et de la Boucle de l’Isle

wp_20160915_19_18_55_pro

« Matinée en présence d’Hélène Goeffreoy, secrétaire d’État à la politique de la Ville »

La matinée du 06 octobre, en présence de Madame Anna-Gaëlle Baudouin-Clerc,  Préfète du département, a donc servi à faire remonter de la parole des quartiers populaires, stigmatisés, souvent injustement. A ses côtés, de passage en Dordogne, Madame Hélène Geoffroy, secrétaire d’État à la politique ville a profitée de l’occasion pour se joindre au débat. Une marque de confiance et de légitimité du rôle qui est attribué à ces Conseils Citoyens. « Les Conseils Citoyens sont une révolution démocratique », explicitera même la secrétaire d’État dans son discours de clôture en présence de nombreux élus et des conseillers citoyens.

wp_20161006_005

« Des retours utiles et porteurs de changements »

Les différents ateliers et support d’expression ont permis aux conseillers citoyens de faire entendre de nombreux besoins, notamment de reconnaissance, dysfonctionnement d’ordre organisationnel, mais aussi des choses positives.

Voici quelques exemples de retours qui ont pu être formalisés :

«Il faut une politique du pas à pas, nous avons besoin de temps pour travailler nos actions et nous avons besoin de voir les changements pour continuer d’y croire. »

« Nous avons besoin de lier des contacts forts avec les forces de l’ordre pour plus de présence sur nos quartiers, nous proposons des temps de rencontres chaque année pour faire le point. »

« Les Conseils Citoyens doivent absolument se rapprocher du monde éducatif, intégrer un représentant  des cités scolaires du quartier, pour avoir une vision partagée des problème et pour la réussite de nos enfants. »

« Nous devons dynamiser l’emploi dans nos quartiers. Cela passe par des dispositifs d’accès à l’emploi prioritaire, des régies de quartiers, des accords avec les entreprises implantées sur la commune pour du recrutement ciblé, des incitations fiscales pour étendre ou développer les commerces existants, redonner du souffle aux chantiers participatifs des clubs de prévention. »

« La co-construction avec tous les acteurs est indispensable. Mais pour cela il faut que tout le monde comprenne le rôle des Conseils Citoyens. Formons nous et ouvrons le dialogue ensemble, sur nos enjeux, temporalités, mode de fonctionnement. Élus, techniciens, habitants… »

« Le statut des conseillers est un véritable enjeu. Nous avons besoin de reconnaissance, d’appui, de soutien, surtout financier. Nous sommes tous bénévoles, soit salarié, soit en retraite, soit en recherche d’emploi. Il est difficile de se mobiliser pour chaque réunion, de quitter son boulot, de refuser une convocation à Pôle Emploi. Un statut reconnu par tous, un défraiement pour faire garder ses enfants le temps des réunions sont des propositions concrètes à étudier avant que la mobilisation ne s’essouffle ! »

A noter que certains de ces conseillers citoyens seront à la fin du mois en voyage à Paris pour porter cette parole départemental lors d’un grand rendez-vous national des Conseils Citoyens ! Affaire à suivre donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal